Le plomb, sous forme métallique, était très utilisé dans le domaine de la plomberie. Votre plombier à Villetaneuse peut vous apporter son expertise. Compte tenu de sa toxicité, il a, au fur et à mesure, disparu des installations sanitaires, et d’acheminements de produits alimentaires. En cas de problème, faire appel à votre plombier à Villetaneuse peut s’avérer nécessaire.

Néanmoins, dans des domaines comme la vitrerie, l’électricité ou encore dans le domaine du bâtiment, on peut le retrouver dans certaines installations à des doses limitées. On a souvent besoin d’y raccorder d’autres types d’installation. Ceci se fait par plusieurs moyens, dont le soudage. Vous pouvez appeler votre plombier à Villetaneuse pour tous travaux de plomberie.

Principe du Soudage

Le soudage consiste à raccorder de façon permanente des matières afin d’assurer la continuité de la nature de ces dernières, qu’elles soient en métal ou en plastique, pour ne faire d’elles qu’une seule pièce. Votre plombier à Villetaneuse est un technicien expérimenté, il se déplace pour des soucis de plomberie.

Pour les métaux, le principe est de raccorder leurs extrémités avec un métal tiers, qui par sa dilution et la fusion des extrémités des deux autres métaux arrivent à garantir la jointure. Ce procédé varie selon les types de métaux, leurs propriétés, et l’application qu’on veut en faire. Prenons un cas pratique pour voir comment cela se passe.

Souder du plomb

La soudure du plomb se fait habituellement avec du cuivre. C’est une entreprise délicate qui nécessite d’avoir le matériel requis et une attention très particulière, au risque de perdre du temps et de détériorer les installations.

Contactez votre plombier à Villetaneuse à tout moment pour toutes interventions de dépannage et de remise en état.

Matériel de soudure

Il est composé d’une lame de scie à métaux pour nettoyer les métaux, une lampe à souder pour réaliser la soudure par chauffage, de la pâte décapante, de la stéarine, composant très important (on y reviendra plus tard), une baguette d’étain, un porte-soudure, et un chiffon. Il est indiqué de joindre votre plombier à Villetaneuse pour vous trouver une solution à vos problèmes de plomberie.

Procédé de soudure du plomb avec du cuivre

La première étape consistera à préparer la pièce en cuivre à souder à un tuyau de gaz en plomb par exemple. Bien nettoyer le bout de la pièce à souder, une fois apprêtée avec du papier de verre, et le limer convenablement.

Ensuite, appliquer de la pâte décapante sur le bout à souder, le chauffer légèrement avec la lampe à souder, puis le recouvrir d’une couche d’étain à l’aide d’un fil d’étain. Il faudra utiliser le chiffon pour étaler l’étain, afin de recouvrir entièrement le cuivre d’étain. Comptez sur les interventions des techniciens plombiers de votre voisinage à Villetaneuse.

Aussi, écarter le bout du tube en plomb à convenance, afin que le cuivre puisse y pénétrer facilement. Il s’agira maintenant de procéder au nettoyage parfait du plomb sur la surface à souder, avec la lame à scie. Ce nettoyage doit être parfait afin d’assurer une soudure réussie. Il faudra aussi gratter l’intérieur du tube afin que la soudure puisse convenablement y tenir. Votre plombier à Villetaneuse peut vous conseiller immédiatement.

Les deux pièces étant bien propres et bien préparées, insérer le cuivre dans le tube en plomb, et ajuster sur la position que l’on désire avoir définitivement. Ensuite, avec la lampe à souder, chauffer l’emboîture créée, plus sur le cuivre que le plomb, et y appliquer de la stéarine. Cette dernière empêche l’oxydation pendant la soudure. Appliquer de l’étain dans l’espace et mettre encore de la stéarine pour refroidir. Enfin, chauffer la baguette d’étain afin de créer l’étanchéité, plus sur le cuivre que le plomb tout en travaillant la soudure avec un porte-soudure.

Notre société de plomberie a constitué une équipe des meilleurs artisans plombiers de la région parisienne. Votre plombier technicien à Villetaneuse est capable de réaliser un dépannage de plomberie rapidement et dans les meilleures dispositions.

Comments 0

Leave a Comment